EPT, commence la saison numéro 10 !

14 settembre 2013 da Anna

Barcelone est de nouveau le théâtre du début d’une nouvelle saison de l’EPT. Juste dans la ville catalane, qui ces derniers jours a accueilli plusieurs événements, il s’est joué la première étape de la dixième édition de l’European Poker Tour, qui a commencé de la meilleure façonne.

Les inscriptions à Barcelone ont étè beaucoup, tellement qu’il a presque dépassé le record de l’EPT de San Remo en 2010. Alors, en fait, les participants étaient 1240, tandis que à Barcelone on est arrivé en 1234. Un grand succès, en somme, qui a produit un prize pool incroyable de 3 millions et demi d’euros. Le gagnant, en fait, a rapporté plus d’un million d’Euros! Mais commençons avec ordre et depuis le début, pour profiter de chaque instant de cet incroyable événement.

Day 1 A et B, la course commence

La journée a commencé avec 518 joueurs assis aux tables.

Parmi les joueurs internationaux, il y avait Vanessa Selbst, Scott Seiver et Jonathan Duhamel, tous trois qualifiés pour le jour 2 . Voici le top 5 provisoire à la fin de la 1ère journée :

1. Dragan Kostic avec 215.000 jetons
2. Carlo Mora avec 159.000 jetons
3. Niclas Adolfsson avec 158.000 jetons
4. Mario Adinolfi avec 130.000 jetons
5. Jacob Rasmussen avec 128,300 jetons

Au jour 1 B, alors il y avait encore plus de joueurs, bien 708. Les inscriptions, cependant, n’ont pas étè fermées comme c’est le cas habituellement, mais sont restés ouvertes jusqu’au début du jour 2. Cela signifie que les joueurs peuvent s’inscrire directement au jour 2 , sans passer par la sélection du jour 1, mais ayant évidemment disponible un stack plus petit à l’égard de tous ceux qui sont qualifiés pour jouer Jour 2 en jouant le Jour 1, qui leur a permis d’accumuler des jetons. Cependant, il peut être une stratégie intéressante, qui a été exploitée par 16 joueurs en tout.

Le top 5 du jour 1 B se présente comme suit :

1. Dragan Kostic avec 215.000 jetons
2. Florian- Dimitrie Duta avec 187.000 jetons
3. Markus Kivipuro avec 161 100 jetons
4. Maksim Bura avec 160.600 jetons
5. Andrey Chesnokov avec 158.000 jetons

Comme vous pouvez le voir, les joueurs espagnols ne sont pas la majorité, probablement parce que l’EPT de Barcelone est un événement très important qui attire beaucoup de joueurs de partout dans le monde et la compétition est vraiment dure.

Le jour 2 est terminé avec 235 joueurs, dont seulement 183 on gagné un prix, avec ce top 5:
1. Pablo Tavitian avec 465.000 jetons
2. Nial Farrell avec 444.000 jetons
3. Albert Daher avec 420 500 jetons
4. Alejandro Torres avec 417 500 jetons
5. Denis Pissarev avec 403 700 jetons

Au jour 3 , il s’est déroulé un événement assez bizarre, qui vaut la peine d’être raconté: un des joueurs,le Portugais Nuno De Camara ne s’est pas présenté à la table, en laissant sa chaise vide.

Le jour 3 a également vu le premier éliminé avec un prix et est fini avec 79 joueurs encore en lice, dirigée par un joueur anglais, Thomas Middleton, qui a réussi à maintenir son leadership pour toute la journée, en arrivant au jour 4 en excellente forme. Avec lui, 28 autres joueurs sont arrivés au jour 4, parmi lesquels se trouvait même notre Benoit Gury.

Benoit est même arrivé à atteindre la table finale, toujours dominé par Middleton et sans qu’aucun joueur espagnol :

1. Tom Middleton avec 9,850,000 jetons
2. Kresten Nielsen avec 7.300.000 jetons
3. Benoit Gury avec 5,610,000 jetons
4. Luca Fiorini avec 4,610,000 jetons
5. Pasi Sormunen avec 3.070.000 jetons
6. Andreas Christoforou avec 2.560.000 jetons
7. Kimmo Kurko avec 2.265.000 jetons
8. Eduard Bhaggoe avec 1.615.000 jetons

Middleton a perdu la suprématie lors de la table finale, lorsque Fiorini est devenu chip leader. Cependant, Middleton a réussi retrouver la leadership et même a gagner le titre. Voici le classement final de la manifestation, y compris les prix remportés par les joueurs à la table final.

1. Tom Middleton avec 942,000 €
2. Kimmo Kurko avec 750,000 €
3. Kresten Nielsen avec 440,500 €
4. Luca Fiorini avec 328,000 €
5. Pasi Sormunen avec 253,000 €
6. Benoit Gury avec 188,000 €
7. Eduard Bhaggoe avec 143,000 €
8. Andreas Christoforou avec 102,430 €